Jet dentaire

L’hydropulseur ou jet dentaire est un concept d’hygiène buccale qui s’est inspiré d’un soin prodigué en cure thermale. Il propulse ainsi de l’eau dans la bouche pour en déloger les résidus alimentaires et masser les gencives. Reconnu pour son efficacité dans la prévention de plusieurs pathologies dentaires et parodontales, il ne se pose pas pour autant en rival de la brosse à dent mais demeure son allié principal pour un entretien de fond optimal.

Qu’est-ce qu’un hydropulseur ?

Dernier né des appareils d’entretien buccal, l’hydropulseur est la version miniature d’un concept thermal qui consiste à envoyer un jet d’eau sur les gencives. Empruntant son allure à la brosse à dent électrique, il s’équipe ainsi d’un système de propulsion, d’un réservoir, d’une tête de jet et souvent d’une petite station. A l’exception faite de quelques modèles qui tirent leur pression directement du robinet, il fonctionne à l’électricité.

Les avantages du jet dentaire en 3 points

Avant de décrire les avantages que l’on gagne à se servir de cet outil, il nous paraît important de faire le point sur les conséquences d’une hygiène dentaire incomplète.

1) C’est connu, lorsqu’on s’alimente, des résidus de nourriture s’insèrent entre nos dents. Si ces dépôts ne sont pas enlevés, ils risquent au fil des repas de s’agglutiner pour finalement former avec la salive la plaque dentaire, lieu de prédilection des bactéries de la flore buccale. D’où une surpopulation de germes source de caries, de gingivites et même de maladies cardio-vasculaires, les bactéries pouvant être véhiculées par la circulation du sang.

2) Si la brosse se révèle irremplaçable pour l’hygiène des dents, son action reste limitée dans la mesure où elle peut difficilement atteindre les espaces interdentaires. Chose que peut faire aisément un jet d’eau ciblé ! Pouvant s’insérer dans les moindres recoins de la bouche, il la débarrasse de ses débris et de ses trop-pleins de germes en la nettoyant à fond.

3) Autre bienfait du jet dentaire, il renforce les gencives en stimulant leur circulation par un massage en douceur. Un avantage de poids sur le fil de soie ! Utilisé à bon escient, l’irrigateur d’eau constitue une bonne assurance santé à moindre prix qui réduira significativement vos frais de soins médicaux en favorisant la prévention :

  • des tartres et des caries
  • des parodontoses (maladies des tissus de soutien de la dent)
  • des déchaussements
  • de certaines affections cardio-vasculaires

Qui peut bénéficier de l’emploi d’un hydropulseur ?

Généralement préconisé par les dentistes, ce dispositif peut être utilisé autant par les adultes que par les enfants en âge de pouvoir s’en servir correctement. Pour les plus jeunes, la séance doit être évidemment encadrée par un adulte. Il s’avère particulièrement utile pour ces derniers qui éprouvent souvent des difficultés à brosser leurs dents soigneusement mais aussi pour les seniors de plus 40 ans dont la dentition se fragilise.

L’outil se prête également à plusieurs cas spécifiques notamment pour les dents serrées ou pour le port d’un appareil orthodontique. Idem pour les prothèses dentaires fixes ou mobiles : il est impératif de bien nettoyer son dentier pour qu’aucun résidu ne s’intercale entre celui-ci et la gencive. Enfin, son usage devient incontournable en cas de plaies buccales.

Comment se servir d’un jet dentaire ?

  • Petite remarque valable pour tous les modèles : comme son nom l’indique, l’hydropulseur a été conçu pour exprimer un jet d’eau puissant. Mal maîtrisé, il pourrait rapidement asperger toute votre salle de bain. Par conséquent, mettez-le en marche uniquement après la mise en bouche et penchez-vous bien au-dessus du lavabo.
  • Le flux de l’eau peut toutefois être contrôlée grâce une molette ou bouton placé sur l’appareil. Chaque niveau de pression procurant un effet différent, vous pouvez l’ajuster selon l’usage souhaité : massage des gencives ou nettoyage des formations de plaques.
  • Attention, plus le jet sera puissant, plus le détartrage sera efficace mais plus il risquera de provoquer des lésions surtout s’il est mal dirigé. Ne misez pas plus que ce que vos tissus peuvent supporter. A noter, il est possible de remplacer l’eau par des solutions buccales.

Comment choisir son hydropulseur ?

A la question rituelle du bon choix, on vous répondra « celui qui s’adaptera le mieux à vos besoins… ». Toutefois pour ce produit, la puissance du jet doit être considérée en première ligne, la sensibilité n’étant pas la même pour chaque individu.

Si beaucoup d’utilisateurs apprécient un débit à forte pression, ceux qui ont les gencives fragiles préfèreront une expression plus modérée. Il est donc important de prendre en compte la vitesse de jet (énoncée en impulsions/mn : moins elles seront espacées, plus le jet sera continu et plus la pression sera forte).

Gros plan sur le marché du jet dentaire

Voyons tout d’abord les différentes présentations proposées. L’hydropropuslseur se décline en plusieurs formats : « individuel ou familial », « fixe ou portatif », « simple ou combiné ».

  • Le format portatif dit aussi « de voyage » comporte un réservoir intégré sur sa manche. Dépourvu de flexible, il s’avère très maniable et se prête autant au déplacement qu’à un usage domestique. Panasonic en fait sa spécialité en axant son offre sur des modèles nomades.

Bon à savoir : Il est livré avec 1 ou 2 têtes, mais vous pouvez l’utiliser à plusieurs en vous procurant d’autres buses compatibles avec sa référence. Par ailleurs, on peut aussi trouver une mini-station nomade, la Waterpik WP 300, pourvue d’une mallette pour ranger l’appareillage.
– Le concept familial se présente avec plusieurs canules personnalisables et une station hébergeant un grand réservoir et un compartiment de rangement. Celle-ci peut souvent être fixée au mur. Si les Oral-B Oxyjet et Waterjet restent les plus cotées dans ce domaine, les Waterpik Familia se démarquent du lot en offrant une capacité de 1l.

  • Appareil moderne par excellence, le jet dentaire n’a pas résisté au vent, très en vogue, de la polyvalence. Plusieurs gammes dont Oxyjet et Waterjet font ainsi de leurs hydropropulseurs des combinés dentaires en les associant à une brosse à dents électrique. Mieux encore, le Waterpik WP 100 surenchérit son offre avec des canules spécifiques.

Fiche technique du marché

Si les irrigateurs se valent les uns les autres, leurs différences constituent leurs meilleurs atouts et vous décideront à choisir l’un plutôt que l’autre. Voyons cela de plus de près.

  • Technologie : Les modèles disposent soit d’un simple jet d’eau, soit d’un système associant l’eau à des micro-bulles d’air qui réduit le nombre de bactéries anaérobies tout en renforçant le massage et qu’on retrouve notamment chez Oxyjet.
  • Pulsations : de 1000 à 1600 impulsions/minute. Si Oral-B opte pour la douceur, Panasonic mise sur la puissance.
  • Pression : De 0,7 à 6,5 Bars. Chaque modèle ayant sa propre régulation, un jet dentaire peut proposer 1 à 10 niveaux de pression comme le Waterpik WP 100.
  • Contenance : Pour les réservoirs intégrés, les Panasonic EW DJ10 et DJ40 détiennent le record avec 165 ml contre 120 ml pour le Waterpik WP 450 tandis que les familiaux affichent 600 ml à 1l.
  • Alimentation : Il y a les modèles sans moteur qui se branchent sur le robinet et ceux qui fonctionnent sur secteur, piles ou sur batterie. L’autonomie de charge de ces derniers varie entre 15 et 20 jours.
  • Design : La palme d’or revient sans conteste au Waterpik WP 100.
  • Prix : La fourchette se situe entre 50 € et 200 €.

Focus sur les accessoires

Deux marques se distinguent dans ce domaine. Waterpik édite des lots élaborés comprenant des canules orthondontiques, pour prothèse et pour poches périodontiques. Oral-B propose des embouts à double fonction pouvant alterner mono-jet ciblé et multi-jets massants.

Les canules sont livrées soit à l’unité soit par lot de 4 têtes de personnalisées. Les packages multifonctions comme le Waterpik WP 100 incluent une buse brosse à dents et une gratte-langue. Important : ces accessoires doivent être remplacés tous les 2 à 6 mois.

Quels sont les meilleurs produits du marché ?

Pour vous aider à affiner votre choix, nous passé en revue les produits phares de principaux leaders du marché. Nos analyses se sont portées sur les gammes Oral-B, Panasonic et Waterpik. Voici un bref aperçu sur ces marques et ce que vous trouverez dans nos articles.

Panasonic : En concurrence directe avec Oral-B, cette marque japonaise a choisi d’orienter son offre sur l’hydropropulseur portatif. Ses modèles rétractables, réputés pour leur puissance et leur compacité, se déclinent en 2 versions :

  • EW DJ10, un modèle à piles ultra-léger
  • EW DJ40, une version rechargeable plus puissante

Oral-B PC Braun : Connue pour ces démarches innovatrices en matière de conception, Braun mise sur l’efficacité en douceur avec ses hydropulseurs Waterjet et Oxyjet qui en sus d’un mono-jet proposent respectivement un multi-jet et un jet rotatif d’eau + air.

Waterpik : Présent sur le marché depuis 1962, cet inventeur du jet dentaire se fait fort d’éditer des concepts polyvalents répondant à différentes spécificités bucco-dentaires. C’est le cas notamment du WP 100 qui présente une offre complète avec 6 buses dont 3 spécifiques accompagnées d’une brosse à dents et d’une curette linguale.

Laisser un commentaire...

*